Le pétrole, c’est la santé ?

Les plus conducteurs d’entre vous auront peut-être remarqué le prix très élevé du litre d’essence ces derniers temps.
Je me suis donc livré à un petit exercice de tableur Excel pour en tirer un beau graphique très évocateur.
Comparatif prix essence / pétrole
N.B. : les prix des carburants sont en centimes d’€ et le prix du baril de pétrole en $. Cela n’influence pas les calculs car le rapport €/$ est globalement stable entre 2008 et nos jours.

Comme vous pourrez le constater, alors que les prix de tous les carburants reviennent aux niveaux de ceux de juillet 2008, le prix du pétrole à la bourse de New-York (NYSE) est environ 35% inférieur à celui de cette même date.
Sachant que les taxes n’ont pas changé entre temps, me vient alors une question à l’esprit : Mais qui donc s’en fout plein les popoches ???

Peut-on se baser sur l’inflation pour tenter de justifier cette hausse ? L’inflation est elle-même basée sur l’augmentation des prix à la consommation. Or, les prix à la consommation sont largement influencés par le cours du pétrole.
Pour mémoire, en 2008, 2009 et 2010, les taux d’inflations en France sont respectivement de 2,8%, 0,1% et 1,5%.
Donc si je résume bien, le cours du pétrole diminue, l’inflation augmente sensiblement et le prix des carburants explose (beaucoup plus que l’inflation).

Y aurait-il anguille sous roche ?

Depuis Janvier 2009, les carburants ont globalement augmenté de 30% (soit, au passage, énormément plus que l’inflation …).
Dans le même temps, le cours du pétrole s’est envolé de 121%. (Bravo à tous les spéculateurs, belle plus-value !)
On peut donc considérer que l’augmentation du pétrole a été en partie absorbée par les pétroliers.
En revanche, entre juin 2008 et janvier 2009, le cours du pétrole a chuté de plus de 70% alors que les prix des carburants eux n’ont reculé que d’environ 30% …

Pour conclure, on peut dire que les pétroliers ont manifestement lissé les prix à la hausse et se retrouvent à atteindre des prix de carburants très élevés alors que le pétrole continue d’augmenter mais que son prix n’est pas aussi exorbitant qu’en 2008. Il va falloir ronger les marges colossales mais continuer d’augmenter le prix pour rester crédible sur la théorie de l’alignement avec le cours en bourse.
Pas évident à gérer mais gageons qu’ils sauront s’en sortir …

En attendant, pour ceux qui n’ont pas de vélo, il reste les transports en commun et leurs lot de stress, de maux et de fatigue en tous genres. Mais quelques médicaments feront bien l’affaire !
Tiens donc, l’industrie pharmaceutique … tendre et douce complice de son ainée pétrolière ?

Les prix des carburants sont issus de cette page.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s